Chroniques, Coup de coeur, Lecture

Wytches – Scott Snyder, Jock & Matt Hollingsworth

wytches scott snyder Je suis tombée sur Wytches en librairie, un peu par hasard. Pendant la période de Noël, son prix était réduit à 10 euros. Lorsque j’ai vu que c’était de Scott Snyder, j’en ai profité tout de suite. Il réinvente ici le mythe des sorcières telles qu’on les connait. Pas de pouvoirs magiques ou de chapeaux pointus. Dans Wytches, les sorcières sont des êtres immondes avec lesquelles il est possible de faire un pacte.

À travers la planète, siècle après siècle, des femmes et des hommes suspectés de sorcellerie furent brûlés vifs, noyés, pendus, torturés, emprisonnés, persécutés, assassinés. Si aucun de ces malheureux n’a jamais été sorciers ou sorcières, ils sont cependant morts en protégeant un terrible secret : celui de l’existence des véritables sorcières. Des entités ancestrales, sauvages et insatiables pour quiconque pactisera avec elles. De nos jours, après un épisode tragique durant lequel leur fille Sailor fut victime de harcèlement, la famille Rooks choisit de déménager et de se reconstruire en paix, loin de cette pénible expérience. Leur proximité avec la forêt environnante va cependant les exposer à un mal plus ancien que l’humanité…

Au-delà du mythe des sorcières originel, Scott Snyder réinvente pour Wytches une créature complètement nouvelle qui a sa propre histoire. Adieu nez crochus et longues robes noires. On oublie tout et on reprend des bases différentes : elles sont affreuses, vivent en meute et attendent patiemment qu’on leur promette une personne à dévorer pour aller la chercher.

Je suis toujours très sensible au dessin dans les comics et les bande-dessinées. Ici, le trait de Jock est hyper moderne. J’ai aimé les éclaboussures rajoutées par-dessus (avec les explications pas-à-pas à la fin du livre), ça me faisait penser au brushs Photoshop que je mettais sur toutes mes créas quand j’étais petite. Sauf que celles-ci sont faites à l’aquarelle et rajoutent une touche très originale au dessin. Le seul petit inconvénient est qu’il est parfois difficile de lire quand la lumière de la pièce est trop sombre. Du coup, j’ai attendu d’être en journée pour bien profiter de toutes ces couleurs.

La famille Rooks déménage pour essayer de se remettre de quelques événements traumatisants. A peine installés, tout le monde a déjà entendu parler d’eux, et leur fille Sailor recommence à voir des choses cauchemardesques qui rappellent ce fameux événement. L’exploration de ces visions la mènera directement dans la forêt environnante, où vivent les sorcières.

L’univers de Wytches est très riche et offre de nombreuses possibilités pour la suite. Le tout est très porté sur l’horreur et la terreur, et ça fonctionne bien.

J’adore le travail et la sélection d’Urban Comics. Je suis vraiment contente de mes lectures et de la qualité du livre. Au-delà des planches, on a toujours des petits bonus de plusieurs pages que je lis passionnément. Scott Snyder nous raconte la genèse de Wytches, ses aventures étant enfant et comment il a développé longtemps cette histoire avant d’en faire le scénario définitif.

Note : ★ ★ ★ ★ ☆

Previous Post Next Post

You Might Also Like

0 commentaire

Répondre