Coup de coeur, Séries

Série cool #3 : Sex&Drugs&Rock&Roll

Mais c’est quoi, cette série dont personne ne parle ? Sex&Drugs&Rock&Roll est une série au format court (30 minutes), dont la première saison ne comprend que 10 épisodes. Renouvelée pour une seconde saison, je la trouve tout de même impopulaire. J’aimerais bien que cela change, parce que je la trouve absolument géniale !

Le synopsis est certe, un peu faiblard… Voyez plutôt :

Un rockeur qui se fait vieux rêve encore désespérement de devenir riche et célèbre…

Ce vieux rockeur, c’est Johnny Rock. Il a connu vaguement le succès à la sortie du premier album de son groupe, the Heathens. Malheureusement, cette date concorde aussi avec la fin du groupe. Nostalgique et sans un sou, il cherche à tout prix à revenir au-devant de la scène. Mais il est trop impopulaire et instable pour qu’on lui fasse à nouveau. C’est là qu’apparaît sa fille Gigi, dont il ignore totalement l’existence. Elle lui demande de lui écrire des chansons dont elle sera l’interprète.

Petite note à part, Elizabeth Gillies a bien grandi depuis la série Nickelodeon Victorious, dont elle partageait l’affiche avec Ariana Grande et Victoria Justice. Son personnage excentrique de rebelle a évolué et on lui a enfin proposé un rôle qui prend en compte son talent ! Il faut dire qu’elle est une chanteuse remarquable, en plus d’être absolument magnifique.

Alors, pourquoi Sex&Drugs&Rock&Roll est-elle une série cool ?
Commençons par les acteurs, dont le jeu est très bon. Je les trouve tous très biens ancrés dans leur personnage. Ils se fondent dans leur rôle sans faux pas, et on y croit à fond ! Denis Leary (connu notamment pour Rescue Me) est à la fois le créateur et le rôle principal de la série. Et pour ça, il a ressorti la coupe mulet ! C’est une très bonne comédie, pas de drames, juste de l’humour et de la bonne humeur. La série a un très bon ton, agréable et sympathique. Ensuite, car c’est l’un des thèmes principaux de la série – même si c’est finalement plus une sitcom familiale -, la musique prend aux tripes ! La bande originale est fantastique, et la voix puissante de Liz Gillies n’y est pas pour rien. On a très régulièrement des références musicales (ça commence doucement par Lady Gaga ou Bon Jovi, puis on a le droit à une apparition de Joan Jett !). Enfin, le format des épisodes de 30 minutes donne juste ce qu’il faut pour qu’on en redemande. 45 minutes seraient probablement un peu trop longues pour ce type de série.

J’ai vraiment adoré cette première saison. Je suis vraiment heureuse qu’une saison 2 ait été commandée. Parce que Sex&Drugs&Rock&Roll mérite largement, selon moi, de se faire son public et de grandir à un meilleur rythme.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

0 commentaire

Répondre