Chroniques, Lecture

Fils-des-Brumes, tome 2 : Le Puits de l’Ascension – Brandon Sanderson

fils des brumes tome 2 le puits de l'ascension brandon sanderson Presque un an après avoir lu le premier tome de Fils-des-Brumes, j’ai eu une envie irrésistible de connaître la suite des aventures de Vin, d’Elend et de la bande de Kelsier. Par peur de spoiler par inadvertance, je déconseille aux personnes qui souhaitent lire le premier tome ou qui sont en plein dedans de ne pas lire cette chronique !

Le Seigneur Maître est tombé. La guerre peut commencer.
En mettant fin au règne brutal et millénaire du tyran, ils ont réalisé l’impossible. À présent, Vin la gamine des rues devenue Fille-des-Brumes, et Elend Venture le jeune noble idéaliste doivent construire un nouveau gouvernement sur les cendres de l’Empire. Mais trois armées menées par des factions hostiles, dont celle des monstrueux koloss, font le siège de Luthadel. Alors que l’étau se resserre, une légende évoquant le mystérieux Puits de l’Ascension leur offre une lueur d’espoir. Et si tuer le Seigneur Maître avait été la partie la plus facile ?

Le Seigneur Maître n’est plus, et une année s’est écoulée. Elend est devenu roi à Luthadel et tente de gérer tant bien que mal la population. Il a instauré un gouvernement et libéré les skaas de l’esclavage. Certains commencent même à s’enrichir grâce au commerce ! C’est quelque chose qui n’était jamais arrivé sous le règne du Seigneur Maître… Toute la bande est là, avec des places au gouvernement malgré leur inexpérience. Une nouvelle religion devient populaire parmi les skaas et place Kelsier en divinité… Bref, il se passe beaucoup de choses.

Mais Luthadel reste fragile et attire plusieurs grandes puissances. Les tentions politiques sont nombreuses et ce nouveau système n’en est qu’à ses balbutiements. Quand deux armées font face aux murs de la ville, il est difficile de prendre une décision en pensant aux conséquences que celle-ci aurait sur la ville et ses habitants : se battre, faire une alliance, piéger tout le monde, fuir ?

Je pense que Fils-des-Brumes est une série fantasy vraiment très bien faite. Il y a tous les éléments qui font d’elle une série dense et intéressante. Politique, religion, combats d’allomanciens, guerres à l’épée, voyages… La recette pour faire une saga épique et palpitante.

J’ai trouvé ce tome un peu plus lent que le premier mais tout aussi génial. J’avais l’impression que Vin n’était pas toujours très cohérente avec elle-même lorsqu’elle se pose beaucoup de questions existentielles, mais ça n’a en rien gâché ma lecture. Les combats sont vraiment bien traités, et replonger dans cette histoire a été plus simple que je le pensais. J’avais peur d’avoir oublié les propriétés de chacun des métaux, mais ça revient rapidement.

Mon personnage chouchou est celui de Sazed (d’ailleurs, c’est la première fois qu’un nom me pose problème pour sa prononciation. On dit « Sazèd’ ou ‘Saz’d’ ?). Ce spécialiste de la religion qui est le meilleur et le plus fidèle des conseillers me touche énormément. J’ai aimé ses pensées en fin de livres sur la religion. J’ai aussi beaucoup aimé Zane, est-ce que cela fait de moi une personne étrange ? J’aimerais mieux comprendre ce personnage, surtout avec ce qu’on apprend sur lui *spoil*au moment où il meurt. J’espère qu’on en apprendra plus quand même…*/spoil*

En finissant la dernière page, plein de questions se posent : Tout ça pour ça ?! (Ma première réaction.) Et les brumes ? C’était quoi cette bille ? Quels sont les autres métaux ? Ils servent à quoi ? Il va se passer quoi ? C’était quoi ce truc ?

J’ai beaucoup aimé ce livre, que je classerai en coup de cœur malgré ses petits défauts. Je pense prendre un peu de temps pour lire autre chose avant de lire la suite, parce qu’après dix jours sur ce tome, il faut absolument que je me change les idées avant de replonger dans un troisième pavé !

Note : ★ ★ ★ ★ ★

Previous Post Next Post

You Might Also Like

0 commentaire

Répondre