Chroniques, Lecture

Demandez-moi la lune ! – Sylvie Barret-Lefelle

demandez-moi la lune Youhou, j’ai lu une romance ! C’est assez rare pour être noté ! Et, en plus, c’est une romance que j’ai apprécié ! Enfin une bonne occasion de sortir le champagne et de célébrer ce genre de jour qui arrivent trop peu souvent ! Demandez-moi la lune ! m’a été offert par mon cher et tendre, qui a fouillé dans ma wishlist pour m’offrir quelques livres. J’ai attendu d’avoir envie d’une romance légère pour me lancer dans ce livre, et je suis vraiment contente de l’avoir fait !

Elle, c’est Catherine Dutilleux, la petite française, gouvernante dans un célèbre palace parisien. Lui, c’est Matthew Dickinson, le jeune acteur anglais que le cinéma a propulsé au rang de star internationale. Les destins de ces deux êtres que tout sépare vont se heurter violemment. Prisonniers volontaires d’un bien étrange contrat, ils vont devoir apprendre à se connaître. La question se pose alors de savoir qui de la gouvernante trop parfaite ou de la star rebelle joue le plus un rôle. Et quand les masques tombent enfin, c’est des requins du show business dont il faut se méfier. Mais est-ce trop, pour une étoile, que de demander la lune ?

Demandez-moi la lune ! est une histoire assez chouette. Ce n’est pas une ode à l’amour et aux âmes sœurs, et rien que ça, ça change ! C’est simplement l’histoire de deux personnes qui se plaisent et qui développent petit à petit des sentiments l’un pour l’autre. L’auteur nous dépeint une histoire mignonne, irréaliste et abracadabrant certes (vous imaginez Leonardo Dicaprio en pincer pour une gouvernante et l’afficher au grand public ?), mais elle arrive à nous faire un peu rêver et à nous imaginer à la place de l’héroïne. Le livre est plutôt long à lire et c’était appréciable. J’ai aime le style de l’auteur pour cette histoire et je compte bien m’intéresser à ses autres publications.

Les deux protagonistes, Cath et Matthew, ne sont pas des personnages stéréotypés de la romance. Elle n’est pas cruche et agaçante, il n’est pas un bad boy insupportable qui change du tout au tout dans l’histoire (oui, j’ai Beautiful Disaster en travers de la gorge, ça se sent ?). J’ai aimé ces deux personnages, et notamment Catherine, qui est volontairement très pincée et professionnelle alors qu’elle n’a que 23 ans, qui adore son boulot et qui ne laisse rien passer si ça ne correspond pas avec ses convictions.

Un gros point que que je n’ai pas vraiment apprécié, c’est que tout est prévisible. Je ne parle pas de la romance en elle-même, on est là pour ça. Mais dès qu’il y a un pépin, il se voit venir à des kilomètres. Notamment une grosse partie de la fin du livre et ses rebondissements qui, je trouve, étaient une perte de temps. A partir du moment où ils arrivent, on sait ce qu’il s’est passé, ce qui nous donne juste envie de sauter des pages pour arriver à la fin.

Globalement, j’ai beaucoup apprécié ce livre. C’était une belle découverte, et surtout je suis contente de pouvoir dire que j’ai enfin beaucoup aimé une romance – et ce n’est pas faute d’essayer !

Note : ★ ★ ★ ★ ☆

Previous Post Next Post

You Might Also Like

0 commentaire

Répondre