Récit de vie

Bilan de l’année 2015~

D’un point de vue totalement égocentré, 2015 a été une bonne année pour moi. J’ai su prendre des décisions importantes avec sérénité. Mon voyage en Corée du Sud m’a fait prendre en responsabilités et m’a fait comprendre que mes besoins et mes envies passaient en priorité, avant tout le reste.

J’ai su revenir en France
En 2014, je m’exilais, seule et fière, à Séoul. J’avais décidé d’y passer au moins un an et d’y rester si je m’y plaisais, ou de repartir ailleurs ensuite. Finalement, j’y ai passé au total près d’un an et demi. Vers la fin, j’ai raccourcis mon voyage d’un mois afin de rentrer en France. Je n’en pouvais plus de la Corée. Je voulais rentrer, absolument. J’ai tout lâché, changé mes billets d’avion, et je suis partie en février. Je suis fière d’avoir pris cette décision. C’était super, là-bas, mais il fallait que je dise stop.

J’ai pris (encore) un nouveau départ
Mais j’adore ça, prendre des nouveaux départs ! Tout lâcher et me réinstaller ailleurs, c’est génial, et il n’y a pas mieux pour élargir ses horizons et découvrir plein de nouvelles choses. Cette fois-ci, c’est à Lille que j’ai posé mes valises, une ville dans laquelle j’avais fait un bref passage pendant quelques heures avec une amie, alors que je devais avoir quatorze ou quinze ans. Une ville complètement nouvelle, donc !

Je suis dans une relation saine
J’ai connu quelques années de déboires sentimentaux, pendant lesquelles j’ai eu des relations plutôt malsaines. J’étais en relation pour des mauvaises raisons (le confort et la peur d’être seule, surtout). En rentrant de Corée, c’était aussi une manière d’arrêter tout ça et de me rendre heureuse. Je suis aujourd’hui avec une personne très spéciale, dont je suis très amoureuse, et je me sens bien.

J’ai terminé mes études
J’ai eu mes derniers cours en décembre 2013. J’aurais du terminer mes études en été 2014, mais j’ai décidé de partir à Séoul et de le décaler pour le faire à mon retour. Finalement, c’était une bonne décision, puisque j’ai eu beaucoup de temps libre à mon retour pour m’y consacrer pleinement. J’ai donc validé mon mémoire avec un sujet super intéressant et qui me passionne (« Le maintien de l’expérience utilisateur sur une application mobile« ) avec une super note (17 !) et des commentaires complètement fous de la part de mon professeur référent. Je devrais recevoir mon diplôme dans le courant de l’année 2016.

J’ai trouvé un travail super
J’ai eu la chance de tomber sur une personne qui m’a fait confiance. J’ai le job de mes espérances, il me promet une belle avancée pour la suite. J’adore ce que j’y fais et l’équipe est géniale. C’est toujours un plaisir de me lever le matin pour aller travailler, et je profite de ces instants précieusement.

J’ai retrouvé mes passions
J’aime énormément de choses. J’aime apprendre et découvrir. J’ai redécouvert ma première passion en 2015 : la lecture. Entre septembre et fin décembre, j’ai lu 46 livres, c’est mon record personnel ! Et j’adore lire de tout : des romans fantastiques, YA, des bande-dessinées, des comics, des mangas, des livres de développement personnel, des biographies, des beaux-livres sur le mouvement punk, des livres historiques… Je ne m’arrête pas ! J’aime toujours autant regarder des séries. Mon compte betaseries me dit clairement que j’ai regardé 1800 épisodes entre début mars et fin décembre, ce qui me donne une moyenne de six épisodes par jour. Bon, il faut savoir que je n’ai rien fait d’autre de ma vie que ça entre mars et juin, mais quand même. Et enfin, j’aime toujours autant me poser, surtout le dimanche après-midi, devant un épisode et mes magasines que je découpe pour recoller mes trouvailles dans des beaux carnets par thème.

MAIS j’ai attendu trop longtemps
Comme je le disais, je n’ai rien fait. Je me suis un peu reposée sur mes lauriers et mes économies à mon retour de Corée, et je n’aurais pas du. Au contraire, j’aurais du chercher du travail dès mon arrivée. Je me suis installée à Lille début mars, et je n’ai trouvé un travail qu’en septembre. Comme je ne travaillais pas, je ne pouvais pas vraiment sortir et découvrir la ville, donc j’en ai profité pour lire énormément et faire mon mémoire. Mais j’aurais du en faire plus. C’est mon seul petit regret pour l’année.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

0 commentaire

Répondre